Parc National de la Lopé
| Le Parc | Histoire | 


Une mosaïque de forêt et de savanne

Situé en plein cœur du Gabon, dans le massif du Chaillu, le Parc National de la Lopé couvre une superficie de 4 970 km2 et constitue un lieu privilégié pour la préservation de différents biotopes caractéristiques de la région. Au nord-est, des îlots de savanes vieilles de 40 000 ans sont traversés par des galeries forestières du Pléistocène, riches en plantes endémiques. Au sud, la forêt à marantacées jouxte la forêt tropicale mature.

Cette diversité d’habitats constitue la grande richesse du parc, car elle permet l’existence d’une très riche biodiversité, ainsi que des densités spécifiques tout aussi extraordinaires. Parmi les espèces les plus représentatives figurent l’éléphant, le gorille de plaine, le chimpanzé, le mandrill, le buffle, ainsi que de nombreuses espèces d'oiseaux, dont 7 calaos différents.

Le Parc

National de La Lopé présente aussi des trésors archéologiques : on y a découvert des signes d'occupation humaine datant d’au moins 400 000 ans.

Habitats et végétation

Tandis que la plus grande partie du parc est dominée par la forêt à marantacées et par la forêt tropicale de basse altitude, la partie nord-est du parc est principalement composée d'une mosaïque de forêt et de savanes. L'ensemble a une altitude comprise entre 90 et 960 mètres.  Malgré sa superficie relativement petite, cette hétérogénéité d'habitats abrite une extraordinaire diversité biologique. Jusqu'à présent, plus de 1 500 espèces végétales ont été recensées dans à la Lopé, bien ce nombre pourrait dépasser les 3 000 espèces.

Les principales formations que l’on rencontre dans le parc national de la Lopé sont les suivantes : des savanes herbeuses et arbustives, des forêts de galerie en savane, des forêts à marantacées, des forêts matures caractéristiques de l'écorégion guinéo-congolaise, des marais, et des forêts ripicoles inondables.

Faune

Le parc abrite les plus importantes densités de mammifères connues d’une forêt équatoriale. Il affiche le score de trois éléphants par kilomètre carré : un record en Afrique ! Mais on y rencontre aussi de grandes populations de gorilles, de chimpanzés et de mandrills. Plus de 400 espèces d'oiseaux ont été recensés à la Lopé 412, dont une petite population de la rare bouscarle géante, le mythique picatharte, et sept espèces de calaos.

SUPERFICIE
4 970  km2
HABITATS PROTEGES
Mosaïque forêt - Savane, Forêt tropicale ombrophile mature, rapides et petites îles fluviales, Monts du Massif du Chaillu.
ESPECES EMBLEMATIQUES
Eléphant, Mandrill, Gorille de plaine, Chimpanzé, Buffle, Crocodile, Léopard, Picatharte, Calao
CREATION
2002
ADMINISTRATION
Agence Nationale des Parcs Nationaux, Wildlife Conservation Society (WCS), Réseau des Aires Protégées d'Afrique Centrale (RAPAC)
DONNEES
CCR / JRC
SITE INTERNET
 
© 2013 Commission Européenne